FR DE IT EN

Réduction des pollutions des eaux d’origine agricole

Objectifs

AGRIDEA accompagne les cantons dans la mise en place et le suivi du programme fédéral de réduction des pollutions des eaux d’origine agricole. En Suisse romande, deux projets pilotes visent à réduire le transfert de produits phytosanitaires. Il s’agit de proposer et d’appliquer diverses mesures sur les parcelles et les exploitations elles-mêmes, afin de réduire la charge en pesticides dans les cours d’eau et améliorer ainsi la qualité biologique de ces milieux.

Contexte

Boiron de Morges (VD) et Ruisseau des Charmilles (GE)

Déroulement

Dans les bassins versants du "Boiron de Morges" (VD) et du "Ruisseau des Charmilles" (GE), des mesures sont appliquées sur les parcelles agricoles : remplacement de certaines matières actives; diminution de l’érosion; formation continue des agriculteur-trice-s; achat d’équipement permettant de réduire ou d’éliminer l’utilisation de pesticides. 

Les agriculteurs partenaires perçoivent des indemnités qui couvrent les coûts supplémentaires occasionnés par ces mesures. 

De plus, pour réduire les risques de pollution lors du remplissage et du lavage des pulvérisateurs, des installations collectives et individuelles ont été construites et financées dans le cadre de ces projets. Il s’agit de places sécurisées pour récolter les eaux de lavage ou les éventuels débordements, ainsi que des systèmes de traitement biologique pour dégrader et éliminer les eaux polluées par les produits phytosanitaires. Les pesticides sont dégradés dans un substrat composé de sol, de compost et de paille.

Mandat

Office fédéral de l'agriculture (OFAG)

Partenaires
Résultats

Le projet vaudois a démarré en 2005, le genevois en 2008. La situation générale des deux cours d’eau s’est améliorée progressivement. Les agriculteur-trice-s concerné-e-s ont modifié leur pratique de façon à diminuer les risques de pollution des eaux. Les teneurs en pesticides ont, de ce fait, été réduites et la qualité biologique des deux ruisseaux s’est nettement améliorée. 

Durée du projet

Huit ans pour le Boiron de Morges (VD) et six ans pour le "Ruisseau des Charmilles". Les projets se poursuivent.

Responsable

Opens window for sending emailPierre Julien

Places sécurisées pour récolter les eaux de lavage ou les éventuels débordements.

Dégradation des pesticides dans un substrat composé de sol, de compost et de paille.