FR DE IT EN

Bien-être et santé animale

Résistance aux antibiotiques

L’antibiorésistance n’est pas un phénomène nouveau mais elle s’est amplifiée ces dernières années. Elle est la conséquence d’une utilisation trop importante et souvent inappropriée des antibiotiques pour traiter des maladies, aussi bien en médecine humaine que vétérinaire. Les résistances aux antibiotiques rendent ces derniers inefficaces, et représentent, à terme, un danger pour la santé humaine et animale. Des mesures pour limiter leur apparition doivent être prises.
C’est pour répondre à ces défis que la stratégie nationale de lutte contre l’antibiorésistance (StAR) a été mise en place dès 2016. AGRIDEA y participe activement en collaboration avec l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) en organisant des cours pour les multiplicateurs et en diffusant les informations techniques auprès des conseillers et des agriculteurs.
C’est l’ordonnance sur les médicaments vétérinaires (OMédV) qui règle les bases légales de l’utilisation des antibiotiques.

 

Détention des animaux de rente

Seul un animal en bonne santé fournira de bonnes performances ! Les modalités de détention des animaux de rente sont clairement définies dans la Loi sur la protection des animaux (LPA) de 2005, qui constitue la base, et son ordonnance (OPAn) de 2008 qui règle les détails d’application. Les manuels de contrôle contiennent les dimensions pour les étables, les sorties, la qualité des sols d’étables et d’autres informations supplémentaires pour chaque espèce animale. 

AGRIDEA prend en compte les aspects de la protection et de la santé des animaux dans sa documentation, fiches techniques, mémento et organise régulièrement des cours avec l'OSAV.

Responsables : Opens window for sending emailFabienne Gresset et Opens window for sending emailSabina Graf.

Articles et documents

Résistance aux antibiotiques

Ordonnance sur les médicaments vétérinaires (OMédV)

Détention des animaux de rente