Skip to main content

Filières

La question de la valorisation des produits est indissociable de la gouvernance des filières dans lesquelles la production agricole livre ses produits.

Connaître et comprendre l’organisation des échanges en filière à différentes échelles territoriales est un besoin pour les conseillers, les agriculteurs, les organisations agricoles et également les cantons qui conduisent des politiques cantonales en appui à l’activité agricole.

AGRIDEA a développé des outils originaux pour aider à la prise de décision.

 

La question de la valorisation des produits est indissociable de la gouvernance des filières dans lesquelles la production agricole livre ses produits.

AOP IGP et produits du terroir

AGRIDEA soutient la création de valeur ajoutée pour les producteur-trice-s et les consommateur-trice-s en renforçant la promotion et la crédibilité des labels. Comme centre de compétence et d’appui aux acteurs des différentes filières, AGRIDEA a instauré un partenariat durable  avec des filières et organisations faitières des produits de qualité. Grâce à ces collaborations et sa connaissance profonde des marchés et de la législation, AGRIDEA a développé une expertise solide sur les indications géographiques et les produits du terroir et régionaux.

Cette expertise s’exerce en Suisse comme à l’étranger au travers des prestations suivantes :

  • Organisation de cours et de plateformes d’échanges sur la qualification des produits: des voyages d’étude sont proposés pour favoriser l’échange d’expériences autour de la mise en marché des produits à signe de qualité; des cours sur le montage et le fonctionnement d’un système AOP-IGP sont proposés.
  • Réalisation de projets de recherche-développement et d’accompagnement de filières dans des démarches de différenciation de produits.
  • Appui au montage de filières présentant un potentiel de marché et de valeur ajoutée à travers des démarches participatives et des projets collectifs.
  • Adaptation/ mise à jour de méthodes d’évaluation d’impacts territoriaux des filières offrant des produits à promesse spécifique (en particulier les produits AOP-IGP).
  • Suivi de l'évolution des bases légales (AOP/IGP, marques régionales suisses) et des organisations collectives; actualisation et développement des publications (fiches thématiques et brochures).

AGRIDEA a développé une expertise solide sur les indications géographiques et les produits du terroir et régionaux.

AOP IGP et produits du terroir

Les produits du terroir et produits régionaux (en Suisse Alémanique) connaissent un succès croissant auprès des consommateurs avec près de 10‘000 produits certifiés par les marques régionale suisses, garantissant la provenance régionale. AGRIDEA a participé au processus de développement des lignes directrices nationales des produits régionaux et collabore avec les marques nationales et suprarégionales, représentées par l’Association Suisse des Produits Régionaux.
Parmi les produits du terroir, les produits labellisés d’origine (AOP et IGP) se distinguent par un processus d’enregistrement public, qui assure une protection légale contre les usurpations de nom. Depuis la mise en place de l’ordonnance sur les AOP et les IGP en Suisse 28 mai 1997, le nombre de produits protégés dans le registre fédéral des AOP et des IGP a significativement évolué. Défendre leur valeur économique, sociale, culturelle et environnementale est un objectif et une vision partagée par AGRIDEA, l’OFAG et  l’Association AOP/IGP. Dans cette optique, il s’agit d’augmenter leur notoriété auprès des consommateur-trice-s, à travers une image cohérente, une communication uniforme et un contrôle efficace.

 

Patrimoine culinaire suisse

L’Inventaire du Patrimoine culinaire suisse (2005-2008) a permis de répertorier une richesse unique de connaissances sur les produits alimentaires traditionnels, leurs caractéristiques, leur histoire et leur mode de production. Durant 4 ans de travaux, plus de 400 produits ont été identifiés, dont l’ensemble des AOP/IGP suisse et un grand nombre de produits régionaux. La base de données des produits et les informations relatives à la genèse de l’inventaire et de l’association Patrimoine culinaire suisse sont disponibles sur internet. AGRIDEA, qui figure parmi les membres fondateurs de l’association, fournit du conseil et un appui financier depuis sa création, en assumant notamment la gestion du Secrétariat et étant membre de son comité.

En suisse

Voyage d’étude annuel: «Découverte de politiques de qualité»

Proposé chaque année, ce voyage d’étude et d’échange autour de produits et politiques de qualité permet aux professionnels de s’imprégner d’autres contextes de mise en place et du fonctionnement des AOP/IGP.
Le programme des 2 éditions passées : 2015 ; 2016. Le carnet de voyage : 2015
Responsable : Astrid Gerz

 

Plateforme REGAL – Réseau d’échanges des géographies de l’alimentation

L’animation de la plateforme REGAL – Réseau d’échanges des géographies de l’alimentation.
Depuis sa création en 2004, AGRIDEA anime ce réseau suisse qui s’intéresse aux thèmes des produits et initiatives agroalimentaires ayant un fort ancrage territorial et créateurs de valeurs, ainsi qu’aux politiques de qualité associées. Cela inclut en particulier les produits : AOP et IGP, régionaux et du terroir, le Patrimoine culinaire suisse, les initiatives de l’Agriculture contractuelle de proximité (ACP). Les thématiques sont abordées de façon pluridisciplinaire (géographie, économie, ethnologie, science politique, etc.), traitant à la fois des produits et des filières et leur environnement institutionnel.

Plateforme REGAL

Responsable : Astrid Gerz

 

Association patrimoine culinaire suisse

AGRIDEA assume la gestion du Secrétariat de l’Association patrimoine culinaire suisse depuis 2009. Outre ce mandat, les tâches de coordination du projet « Finalisation de l’Inventaire du Patrimoine culinaire Suisse », cofinancé par l’OFAG sur une durée de 2 ans (12/2014-12/2016) lui ont été également confiées par le comité de l’association.
Responsable : Astrid Gerz

 

Projet «Patrimoine culinaire et AOP-IGP»  

AGRIDEA a réalisé une étude sur le potentiel AOP/IGP des produits figurant à l’Inventaire du Patrimoine culinaire suisse. Après la mise sur pied d'une méthodologie d'analyse de l'Inventaire du Patrimoine culinaire suisse, les 400 fiches-produits figurant dans l’inventaire ont été examinées.
Ce travail important a permis de révéler l’existence d’un potentiel de développement d'autres AOP et IGP, principalement sur des produits de boulangerie. Le lien vers le rapport : ici.
Article paru sur le projet dans la revue UFA 2/2013 : français ; allemand.

 

A l'étranger

Projet IG à l’international 

Dans le cadre d’un projet financé par la Direction du développement et de la coopération (DDC), dans le cadre du programme de coopération Suisse-Roumanie, AGRIDEA soutient une ONG (organisation non gouvernementale roumaine) ADEPT, et le Ministère de l’agriculture roumain pour le développement d’AOP en Roumanie : diffusion du concept AOP, renforcement des services délivrés par le Ministère et ses agences en région, formation aux acteurs des filières.
Ce projet s’est déroulé de 2013 à 2016. AGRIDEA met ses compétences à disposition pour d’autres projets de ce type.

Responsable : Magali Estève

AGRIDEA fournit de la documentation, du conseil et de la formation pour le montage de projets autour de labels ou d’initiatives à promesse de durabilité (éligibles au titre des Projets de développement régional (PDR) ou de l’Ordonnance sur la promotion de la qualité et de la durabilité).

Différenciation et commercialisation

La qualité et la différenciation, bases pour la création de valeur ajoutée, sont une stratégie centrale pour l’avenir des marchés agricoles suisses. En outre, la valeur ajoutée doit être communiqué aux consommateurs et avoir un effet sur les volumes de vente.

Un nombre croissant de filières développent des projets et/ou des produits différenciés du point de vue écologique, social ou éthique sur les marchés. AGRIDEA fournit les outils adaptés et propose une démarche adéquate aux familles paysannes, à leurs organisations et aux organisations de conseil et de vulgarisation pour la mise en marché de leurs produits.

Projet PHR: "Consommation alimentaire locale dans la métropole lémanique"

Détail du projet

Swissness

La valeur du « Swissness », en tant que préférence et consentement à payer des consommateur-trice-s suisses pour les produits des filières agricoles suisses, est devenue une question cruciale, comme en témoigne la nouvelle législation Swissness qui définit les critères à remplir pour apposer la croix suisse sur un produit.

L’addendum au mémento agricole d'AGRIDEA de 2010
 
Articles : 

 

Dénominations «Montagne» et «Alpage»

Dans le cadre du projet ALPFUTUR coordonné par le WSL (Institut fédéral de recherche sur la forêt, la neige et le paysage), AGRIDEA a participé au sous-projet ALPPRODUKTE concernant les produits et les services de l’alpage. AGRIDEA a réalisé une étude auprès des consommatrices et des consommateurs pour connaître leur perception des produits d'alpage.

 

Développement de produits différenciés à base d’herbage

La composition de l’alimentation du bétail a une influence sur la qualité du produit fini, qu’il s’agisse de la viande ou du lait. Dès lors, il peut être intéressant de faire évoluer les pratiques pour maintenir au plus haut la part d’herbages locaux dans l’alimentation du bétail et pouvoir ainsi développer des démarches de différenciation auprès des consommateurs.
AGRIDEA conduit pour la Coopération Suisse un projet en Roumanie sur la valorisation des produits agricoles des zones à haute valeur écologique (HNV). Rapport en anglais. De plus, elle développe différents projets et documents sur cette thématique en Suisse.

 

Label «Produits» Parcs

Aujourd’hui, 10 parcs octroient le label « Produit » à plus de 40 assortiments de biens et services. AGRIDEA soutient les organes responsables de Parcs ainsi que les représentants des filières agro-alimentaires dans ce processus de labellisation.
Un exemple dans le parc du Diemtigtal (en allemand) et dans celui du Jura Vaudois.
Lien : directives sur les conditions d’attribution et l’utilisation du label « Produit »

 

Agriculture Contractuelle de Proximité

Les consommateur-trice-s sont à la recherche d’alternatives à la grande distribution afin de mieux connaître l’origine de leurs aliments et de profiter de produits de meilleure qualité. Les agriculteur-trice-s le sont aussi, afin de garantir des débouchés stables et des prix justes.

A l’issue d’un projet de jumelage entre la Suisse et la Hongrie (en allemand), AGRIDEA a participé à la réalisation d’une brochure qui décrit les aspects importants de la construction d'un projet ACP.

 

La collaboration entre les différents échelons des filières agroalimentaires et l’innovation sont un enjeu pour le futur de l’agriculture. AGRIDEA suit l’évolution des outils de politiques publiques à disposition et favorise le partage d’expérience entre les acteurs.

 

OQUADU et AgrIQnet

L’Ordonnance sur la promotion de la Qualité et de la Durabilité (OQuaDu) offre aux acteurs des filières la possibilité de développer collectivement des projets innovants ou des normes de production avec une durabilité plus élevé.

L’objectif d’AgrIQnet est de fournir un soutien ciblé pour des projets agricoles innovants. La procédure de soumission des projets a été simplifiée. AgrIQnet permet aux agriculteur-trice-s d’accéder plus facilement aux études préliminaires, et facilite financièrement le développement et la réalisation d’innovations. 

AGRIDEA met à disposition les informations nécessaires sur le site focus ap-pa, propose régulièrement un cours sur ce thème, en collaboration avec les responsables de l’OFAG et des projets OQUADU et offre ses services pour le coaching de projets OQUADU. 

 

 

Place des consommateurs dans les labels alimentaires

Le projet « Accès des citoyens – consommateurs aux décisions sur la durabilité des systèmes agro-alimentaires est financé par le Programme National de recherche « Alimentation saine et production alimentaire durable » (PNR 69). Il a pour objectif d’analyser les conditions de la participation des citoyens consommateurs aux systèmes alimentaires durable. 4 cas seront étudiés : le Swissness, l’agriculture biologique, la restauration collective et l’étiquetage carbone. Ce projet permet, à travers la reconstruction des processus de décisions politiques et économiques autour de ces thématiques, de déterminer non seulement le degré d’accès des citoyens consommateurs mais également ses principaux déterminants. Des propositions concrètes seront élaborées pour favoriser la mobilisation des citoyens-consommateurs en matière d’alimentation durable. 

Marchés agricoles et alimentaires

Une mise en marché réussie a un effet direct sur le revenu des familles paysannes. Les vulgarisateur-trice-s et les agriculteur-trice-s ont besoin d’une information de qualité sur le fonctionnement des marchés. Il s’agit de renforcer la compréhension des grands courants de consommation et des mécanismes de marché pour anticiper les évolutions et améliorer la prise de décisions. AGRIDEA met en perspective les informations et données établies par les observatoires existants, en insistant sur les dynamiques structurelles plutôt que sur la conjoncture à court terme.

Depuis la libéralisation du marché du fromage avec l'UE en 2007 et la suppression du contingentement laitier en 2009, le marché du lait est devenu très fluctuant. Le marché du lait suisse est influencé par le marché européen et la force du franc contre l’Euro freine l'exportation de fromage. En Suisse, la quantité de lait a continuellement augmenté avec une tendance à la saturation du marché. Par conséquent, l'offre de lait industriel pour l’exportation est trop élevée et les prix à la production correspondant très bas.

AGRIDEA s’attache à rendre transparents les mécanismes de fixation du prix du lait en Suisse, alors que différents circuits de valorisation du lait cohabitent avec des dynamiques différentes.

Vins du futur (2019)

Intégration des cépages résistants aux maladies fongiques dans la gamme des vins suisses

Détail du projet

 

Distribution de valeur en filière (2017)

Cette étude a été réalisée entre le 1er décembre 2016 et le 30 juin 2017 à la demande de l’Office Fédéral de l’Agriculture et a pour objet principal de comprendre les mécanismes sous-jacents à la distribution de valeur en filière. Il s’agit de rechercher les conditions qui favorisent le retour de valeur commerciale des produits finis jusqu’aux producteurs agricoles, au bénéfice des revenus agricoles.

Rapport final

 

Etude sur la formation des prix dans les filières agricoles de l’Arc lémanique (2012)

L’objet de cette étude, réalisée pour l’Union lémanique des chambres d’agriculture, est d’analyser la répartition de la valeur pour différents produits (produits laitiers, légumes, fruits, pain) vendus dans différents circuits de vente (grande distribution, détaillants, vente directe). Cette étude a permis de mettre en évidence les effets de la différenciation des produits sur la répartition de la valeur entre producteur-trice-s, transformateur-trice-s et distributeurs. Elle insiste sur l’importance de la transparence sur le retour de valeur jusqu’aux producteurs. 

Une plaquette s’adressant aux acteurs des filières (producteurs, transformateurs, distributeurs), aux élu-e-s, associations de consommateur-trice-s, conseillers agricoles et enseignant-e-s, est disponible, sur demande, en version imprimée. La version électronique de la plaquette peut être téléchargée iciVous pouvez également lire le rapport.

Responsables : Alfred Bänninger, Sophie Réviron

Le cours marché du lait

Le cours „Herausforderungen im Schweizer Milchmarkt“ réalisé regulièrement en Suisse alémanique permet de suivre l’actualité des différents modes de valorisation du lait. Les acteurs du secteur informent sur les derniers développements et défis dans le marché du lait et du fromage, des stratégies et des mesures. Les participants peuvent apporter des questions et échanger sur leurs expériences.

Rechercher un cours

Fiches thématiques Filière laitière en Suisse

    La fiche thématique «Les mécanismes de formation du prix du lait en Suisse», 2014, rédigée à l’attention des conseiller-ère-s agricoles, explique les facteurs clés permettant de comprendre et d’anticiper l’évolution du prix du lait. On se référera aussi à la fiche thématique «La Filière laitière en Suisse», 2018, destinée aux conseillers et aux agriculteurs qui présente l’actualité des données clés de la situation du lait en Suisse.

    Liens utiles

    Restauration collective

    En Suisse, près d’un million de personnes mangent chaque jour dans un restaurant collectif ou une cantine du secteur privé ou public. AGRIDEA veut accroître les achats de produits locaux et de saison dans ce secteur et rendre ce thème prioritaire. Au regard des bénéfices attendus, il est important que les commanditaires et les chefs de cuisine (notamment des institutions publiques) développent ensemble une stratégie d’approvisionnement durable en produits de proximité. Côté production, les plateformes d’approvisionnement doivent proposer une offre locale et de saison.

    L’augmentation de la part des produits de proximité dans la restauration collective génère de la valeur ajoutée dans la région concernée :

    • au niveau de la production, par le renforcement des canaux de mise en marché ;
    • pour les consommateurs, par une alimentation saine à base de produits frais ;
    • pour la société, du fait d’une diminution de la charge environnementale liée à des transports courts et moins de déchets alimentaires.

    Ces bénéfices peuvent être obtenus par une sensibilisation, formation et information des acteurs concernés, par la coopération au sein de plateformes, ou encore la mise à disposition d’instruments adaptés à des stratégies d’approvisionnement régionales.

    Produits de proximité dans la restauration collective

    Cette étude apporte un éclairage sur les pratiques d’approvisionnement des établissements de restauration collective sous autorité publique dans les six cantons romands, selon les différents types d’institutions. Elle donne une meilleure connaissance des stratégies d’approvisionnement en produits de proximité des cuisines et propose des axes d’action établis sur la base d’un état des lieux.

    Synthèse des études réalisées dans les six cantons romands

     

    Etude cantonale pour le canton de Vaud (novembre 2012)

    Ce rapport donne un aperçu détaillé de la situation dans le canton de Vaud en ce qui concerne les stratégies d'approvisionnement en produits de proximité dans les cuisines des établissements de restauration collective publique. 

    Rapport

    Responsables :  Astrid Gerz, Alfred Bänninger

    Journée d’échanges sur le thème de restauration collective

    Le cours annuel «Manger local dans la restauration collective» donne un aperçu de l'évolution actuelle de l'approvisionnement dans la restauration collective, présente des exemples réussis et permet l'échange d'expériences entre les acteurs de la restauration collective. Dans les ateliers des sujets d'actualité sont approfondis.

    Augmenter la part des produits de proximité dans la restauration collective, des arguments convaincants

    Augmenter la part des produits de proximité dans l’approvisionnement des cuisines offre différents avantages, cités par les commanditaires, les chefs des cuisines et les chefs des achats ayant engagé la démarche lors de l’étude inter-cantonale conduite par AGRIDEA (Réviron et al, 2012, ci-dessus). Ce document présente ces différents bénéfices attendus, puis répond aux questions que se posent les institutions souhaitant mettre en place un plan d’action.

    Document

     

    Plateformes dans la restauration collective: organiser l'offre de produit

    L’approvisionnement des structures de restauration collective en produits régionaux contribue au renforcement de l’agriculture locale et des filières régionales. Une collaboration efficace entre producteur-trice-s, logisticien-ne-s, les prestataires de service et les chefs de cuisine peut être organisée à travers des plateformes. Les trois types de plateformes les plus courants sont présentés dans cette fiche thématique.

    Fiche thématique

     

    Coût des produits suisses dans la restauration collective

    Cette fiche thématique donne les résultats d’une étude conduite en 2013 et 2014 par AGRIDEA. Le document présente en premier lieu la méthodologie, les prix des produits issus de la base de données comparative, puis les coûts des matières premières d’un menu. La section suivante met en évidence les avantages et inconvénients des produits suisses tels qu’exprimés par des chefs de cuisine.

    Fiche thématique

     

    Liste des publications disponibles

    Cet effort des acteurs est encouragé par les autorités publiques compétentes par des décisions économiques et juridiques donnant priorité aux produits locaux dans la restauration collective.