Skip to main content

Liste par thème  Liste par date  Vos propositions de cours

 

Toute l’année, nous vous proposons des réflexions pour bâtir le système de connaissances agricoles.

Acquisition de connaissances, suivi de l’actualité, réseautage, création de liens, échanges d’expériences entre pairs, développement de projets intercantonaux, toutes ces raisons incitent à suivre nos rendez-vous de formation continue.

Bonne découverte de notre bouquet d'offres et profitez d’y retrouver toutes les formations qui sont utiles à votre pratique.

Les cours AGRIDEA se distinguent principalement par la qualité du dialogue entre formateurs et participants, par la transmission d’une information objective et transparente, par la participation d’intervenantes et intervenants crédibles et compétent-e-s, ainsi que par une atmosphère ouverte et novatrice. AGRIDEA adapte son offre de formation continue aux besoins et souhaits de sa clientèle.

Recensement des besoins

Informations personnelles
Proposition

Détails de la proposition

Nom Holm

Prénom Holm

Organisation 0788921697

Téléphone Indépendante

Thème du cours Détention d'animaux sauvages

Points à traiter

Bonjour, Non-issue du milieu agricole, il est particulièrement laborieux d'y rentrer en regard de la législation. Indépendamment de celle-ci, ça serait vraiment souhaitable que votre offre de formation aide justement des personnes comme moi à monter leur projet d'un point de vue administratif (business plan) et d'un point de vue pratique (surface agricole, troupeaux, gestion commerciale annuelle). En effet, il est impossible à l'heure actuelle pour des gens comme moi d'entrer en contact aisément avec des agriculteurs de région propice qui seraient intéressés à développer un partenariat (liste non publiée). Ce serait donc bien que par votre biais de formation, la détention de tels animaux puisse se réaliser concrètement pour des non-agriculteurs et que leur projet ne soit pas facilement rejeté par le service de l'agriculture finalement approché. Des points dans ce type de demande doivent impérativement être soignés et qui de mieux que vous pouvons-nous solliciter en ce sens ? De plus en plus l’agriculture intéresse des personnes comme moi qui avons déjà un parcours professionnel établi et souhaitons développer une activité agricole accessoire, mais la politique agricole n'est pas du tout souple en ce sens et reste traditionaliste, privilégiant les familles qui héritent des terres de génération en génération ou les personnes formées initialement à l'agriculture. Pourtant, la détention d'animaux sauvages ne devrait pas être autant rattachée à ce modèle puisque sa gestion n'est pas du tout la même qu'une exploitation de vaches laitières par exemple. Ces différences devraient moderniser la politique agricole pour cette branche d'activité, et c'est décourageant de constater le contraire. Si la politique fait défaut, à vous de nous aider à trouver les chemins de traverse même s'ils ne sont pas nombreux. En vous remerciant de votre intérêt à améliorer votre offre de formation, recevez mes cordiales salutations. Elisabeth Holm

Retourner à la liste